Ruelle sur Touvre
ruelle sur touvre

Suite à la canicule de l’année 2003, la commune met en place chaque année un plan canicule. Il se traduit par diverses mesures destinées à prévenir les effets de très fortes chaleurs, notamment auprès des personnes âgées.

Bien que le temps n’incite pas toujours à de telles mesures, le plan est renouvelé chaque année de façon préventive. Il permet en outre de conserver un lien avec des personnes bien souvent isolées, tout particulièrement en période estivale, à l’occasion des vacances.

Aussi, les services de proximité (préposés de la Poste, intervenant.e.s à domicile, médecins, pharmacies, infirmier.e.s) ont été avisés par courrier de la mise en place de ce « Plan Canicule ». Ils sont incités à signaler les personnes isolées au Centre Communal d’Action Sociale de la Mairie.

Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez les à s’inscrire sur la liste de la mairie afin de recevoir de l’aide de bénévole pendant une vague de chaleur : avant la canicule, les personnes âgées, isolées ou handicapées peuvent se faire connaître auprès des services municipaux pour figurer sur le registre communal afin que des équipes d’aide et de secours puissent leur venir en aide en cas de vague de fortes chaleurs.

La canicule est définie comme un niveau de très fortes chaleurs le jour et la nuit pendant au moins trois jours consécutifs. La définition de la canicule repose donc sur deux paramètres : la chaleur et la durée.

Ma santé peut être en danger quand ces 3 conditions sont réunies:

  • il fait très chaud,
  • la nuit, la température ne descend pas, ou très peu,
  • cela dure plusieurs jours.

Quels sont les risques liés à la canicule ?
Selon l’âge, le corps ne réagit pas de la même façon aux fortes chaleurs.

  • Lorsque l’on est âgé, le corps transpire peu et il a donc du mal à se maintenir à 37°C. C’est pourquoi la température du corps peut alors augmenter : on risque le coup de chaleur (hyperthermie – température supérieure à 40° avec altération de la conscience).
  • En ce qui concerne l’enfant et l’adulte, le corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température. Mais, en conséquence, on perd de l’eau et on risque la déshydratation.

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

Quelles sont les personnes à risque ?

  • les personnes âgées de plus de 65 ans ;
  • les nourrissons et les enfants, notamment les enfants de moins de 4 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les travailleurs manuels, travaillant notamment à l’extérieur et les personnes pratiquant une activité sportive en plein air.

D’autres personnes sont également susceptibles d’être plus à risque en période de canicule :

  • les personnes confinées au lit ou au fauteuil ;
  • les personnes souffrant de troubles mentaux (démences), de troubles du comportement, de difficultés de compréhension et d’orientation ou de pertes d’autonomie pour les actes de la vie quotidienne ;
  • les personnes ayant une méconnaissance du danger ;
  • les personnes sous traitement médicamenteux au long cours ou prenant certains médicaments pouvant interférer avec l’adaptation de l’organisme à la chaleur ;
  • les personnes souffrant de maladies chroniques ou de pathologies aiguës au moment de la vague de chaleur ;
  • les personnes en situation de grande précarité, les personnes non conscientes du danger.

 

Il est rappelé quelques mesures de précaution : ne pas sortir aux heures les plus chaudes, maintenir sa maison à l’abri de la chaleur, boire régulièrement, se découvrir, se rafraîchir.

Fortes chaleurs, adoptez les bons gestes

http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/620xauto/public/affiche/affiche/2016/07/infog-canicule-01-4.png?itok=KOx8hlei

 

 Madame Christine Fagnoni

05 45 65 85 40

c.fagnoni@ville-ruellesurtouvre.fr